Families Change Guide sur la séparation et le divorce

You are here

Ce que tu ressens

Si tes parents se quittent, il est tout à fait normal de ressentir des émotions très intenses. Tu pourrais n’avoir qu’une seule émotion pendant un certain temps, passer rapidement d’une émotion à l’autre, ou même éprouver toutes sortes de sentiments différents en même temps.

Il est impossible de décrire exactement ce que tu pourrais éprouver, mais voici quelques-unes des émotions les plus courantes ressenties par les ados lorsque leurs parents se quittent :

La chose la plus importante à retenir, c’est qu’il n’y a pas de bons ou de mauvais sentiments en réaction à la rupture de tes parents. Tes sentiments sont réels et légitimes, peu importe ce qu’ils sont.

 

Choc

Le choc est une réaction normale à une expérience traumatisante. C’est la façon dont ton corps te protège quand tu vis une situation difficile.

Le choc peut te rendre confus et distrait. Il peut aussi te rendre insensible ou te donner envie de pleurer tout le temps.

Le choc finit par passer.

 

Confusion

Si tu n’en sais pas assez sur ce qui se passe dans ta famille et pourquoi, tu te sentiras probablement confus.

Si tu es confus, pose des questions.

 

Culpabilité

Les ados se sentent souvent coupables lorsque leurs parents se quittent, comme s’ils étaient responsables de ce qui est arrivé.

Les parents se laissent parce qu’ils ont des problèmes de couple, pas à cause de leurs enfants. Ce n’est pas ta faute!

 

Colère

Une fois le choc passé, tu risques de te sentir vraiment en colère, en particulier contre tes parents pour en être arrivés là, pour ne pas avoir travaillé assez fort afin d’éviter la rupture, pour t’avoir laissé tomber. Tu n’as rien demandé après tout!

C’est normal d’être en colère. Il s’agit d’une émotion saine que nous ressentons tous. La colère devient malsaine seulement si tu l’exprimes d’une façon qui peut te blesser ou blesser les autres, ou si tu ne l’exprimes pas du tout. Autrement dit, la colère en soi n’est ni bonne ni mauvaise. C’est la façon dont tu l’exprimes qui peut donner un bon ou un mauvais résultat. Tu peux choisir la façon dont tu géreras ta colère. Malheureusement, bien des gens arrivent mal à la gérer parce qu’on ne leur a pas montré comment s’y prendre.

Certaines personnes gèrent leur colère en la réprimant ou en la cachant. Si tu retiens ta colère, le problème, c’est qu’elle peut ressortir de manière inattendue; aussi, ta colère risque d’augmenter avec le temps. Évidemment, la pire façon d’exprimer ta colère, c’est en étant agressif ou violent; si tu t’en prends à quelqu’un verbalement ou physiquement en hurlant, en l’injuriant, en le rabaissant, en le poussant, en le battant et ainsi de suite. La violence n’est jamais une solution.

La meilleure façon de gérer ta colère, c’est de t’affirmer, c’est-à-dire savoir ce que tu veux, connaître tes besoins et les exprimer sans manquer de respect envers les désirs et les besoins des autres. Si tu as besoin de te défouler avant de pouvoir exprimer ta colère de façon positive, voici quelques trucs à essayer :

  • sors de ta chambre et va ailleurs pour te calmer;  
  • compte jusqu’à 100;
  • va te promener ou fais des exercices vigoureux;
  • parle à un ami en qui tu as confiance;
  • écoute de la musique que tu aimes;
  • assis-toi tranquillement en te demandant pourquoi tu es en colère et comment régler le problème.

Si tu trouves que tu es souvent en colère et que tu deviens parfois violent quand ça arrive, parle à quelqu’un qui peut t’aider.

 

Anxiété

L'anxiété est un sentiment de peur intense et désagréable. C’est une réaction émotionnelle normale face au danger et à l'incertitude.

Toute l'incertitude qui accompagne un changement peut être source d'anxiété. La rupture de tes parents pourrait ainsi te rendre anxieux, car elle entraîne beaucoup d'incertitude (comment les choses vont se dérouler, où tu vas vivre, comment tu t'adapteras à tous ces changements, etc.).

Tu pourrais aussi te sentir obligé de prendre parti ou d'avoir à choisir entre tes deux parents, ce qui serait une autre source d'anxiété.

De plus, tu pourrais avoir des inquiétudes concernant tes propres relations plus tard. La séparation ou le divorce de tes parents pourrait t'amener à penser que la même chose t'arrivera. Mais tu peux apprendre des erreurs de tes parents. Ce qu'il adviendra de tes relations dépendra de toi seul et non de tes parents!

Si l'anxiété dure longtemps ou t'empêche de fonctionner normalement, demande de l'aide.

 

Soulagement

Certains ados se sentent soulagés lorsque leurs parents se séparent, surtout s'il y a eu beaucoup de disputes et de tensions entre eux.

Ils peuvent aussi se sentir un peu coupables d'éprouver du soulagement. Mais il n'y a rien de mal à se sentir soulagé après une période difficile! C'est tout à fait normal. 

 

Tristesse

Tu pourrais te sentir triste d'avoir à faire le deuil de plein de choses : ton ancienne vie, tes habitudes familiales, les bons moments en famille qui ne reviendront plus. Cette un peu comme faire le deuil d’une personne que tu aimes beaucoup.

Tu pourrais t'ennuyer du parent que tu ne voies pas tous les jours et même de celui avec qui tu vis parce qu'il travaille davantage ou parce que le stress qu'il subit le rend vraiment distrait ou irritable.

La tristesse est un sentiment naturel et il est normal de se sentir triste. Mais il existe des moyens pour que tu puisses te sentir mieux.

Si la tristesse dure longtemps ou t'empêche de fonctionner normalement, demande de l'aide.

 

Gêne

Certains adolescents éprouvent de la gêne quand leurs parents se laissent.

L'intensité de leurs sentiments peut les gêner et les amener à croire que ce n'est pas « cool » d'être troublé. C’est tout à fait naturel d'éprouver des sentiments. La meilleure chose à faire, c’est de les accepter et de faire de ton mieux pour te sentir mieux.

Il arrive aussi que les ados s’inquiètent de ce que les autres vont penser. La séparation et le divorce sont pourtant très fréquents de nos jours. Au Canada, entre 25 % et 33 % des mariages se terminent par un divorce. Cela veut dire que bien des couples sont passés par là et que nombreux sont ceux qui connaissent quelqu'un qui s'est séparé ou qui est divorcé.

Lis L’annonce de la nouvelle pour obtenir des conseils sur la façon d’annoncer la nouvelle à tes amis. 

 

Espoir

Bien des ados croient vraiment que leurs parents vont revenir ensemble. Ils essaient très fort que cela se produise en se comportant comme des anges.

C’est peut-être une façon de refuser de voir les choses telles qu’elles sont, de se protéger contre la dure réalité.

Mais il y a bien des chances que tes parents en soient arrivés là seulement après avoir tout essayé pour sauver leur relation et que leur décision de se quitter est finale.

C’est difficile, mais c’est probablement mieux pour toi de commencer à accepter la situation telle qu’elle est et à t’habituer aux changements qui arrivent, afin de continuer à vivre ta vie.

 

Q & A

Q:
Je me sens vraiment bouleversé et confus face à la séparation de mes parents. Est-ce normal?
A:

Il est donc naturel — et tout à fait normal — d’éprouver des émotions intenses. Vous vous sentirez bientôt mieux. Il existe plusieurs façons de vous aider à vous sentir mieux et il y a des gens qui peuvent vous aider si vous en ressentez le besoin.

Q:
Si mes parents divorcent, est-ce que la même chose m’arrivera?
A:

De nombreux adolescents dont les parents sont séparés s’inquiètent pour leurs propres relations futures. Mais ce n’est pas parce que tes parents se séparent qu’il t’arrivera la même chose. Ce sera à toi de décider comment évolueront tes relations, pas à tes parents!

Q:
Puis-je faire quelque chose pour que mes parents reviennent ensemble?
A:

La plupart des parents se séparent après avoir fait de gros efforts pour sauver leur relation. Certains adolescents espèrent et croient qu’en s’efforçant d’avoir une conduite irréprochable, leurs parents reviendront ensemble.

Cependant, ce plan risque de ne pas fonctionner, car la décision de leurs parents de se séparer n’a rien à voir avec eux. Leur décision de se séparer ou de divorcer est définitive.